Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

echos

Un pacte ancestral

L'immensité verdoyante S'écoulait suivant la tangente Lumière de ce regard, révélant Ce qui semblait à jamais éteint Doléances pour ces ormes défunts Et pourtant si sereins! La voie au loin s'affinait A tout jamais liée A d'autres sentiers discrets Ils...

Lire la suite

J'aurais écrit...

J'aurais écrit des fleuves de non-dire Sur la rampe étoilée d'un nouveau devenir Comme un éclair, tout se volatilisa au son de la lyre Ainsi, s'évaporèrent les masques de cire A la croisée des chemins, apparut son regard Vif et lumineux, sans nul accessoire...

Lire la suite

Ailleurs

Assis sur une pierre Suspendu dans le vide Il regarde au loin, la mer Il tend la main Dans l'espoir d'atteindre ce chemin Il ne sait où aller dans le réel Trop de sang... Il plonge dans l'irréel Personne ne veut accéder à son silence Personne ne veut...

Lire la suite

Comme un somnambule

Comme un somnambule Il marche dans la rue Il voit sans regarder Il parle sans ressentir les mots Tel un étranger à son rôle Il est perdu dans un monde qui ne veut plus de lui Qui le rejette Sans raison Sans passion Il marche sur la vie Tel un étranger...

Lire la suite

Un simple sourire

Voix oeuvrant pour accorder Un simple sourire, désirant parler Dévisager le fou en cire suivant Le pantin désarticulé, qui sent Sa subtile présence Seul le regard incendié aura raison de cette vision Soupçonnera sans trahison La clameur de nos pas en...

Lire la suite

J'entends tes pas

J'entends tes pas Sans soupçonner notre réalité Livrés à un monde violacé J'entends le vent le long des mats Faisant vibrer ses reflets Illusion d'un soir Où seul un regard Fait renaître en nous l'essence de l'être Pourchassés par les miroirs Nous happant...

Lire la suite

Pantin désarticulé

" Triste sort pour le fou qui regarde au loin passer les nuages Qui aimerait voler vers un autre rivage Il appelle, muet, quelqu'un qui pourrait l'écouter Qui voudrait arrêter le temps et marcher à ses côtés Il recherche l'amour des êtres humains Il n'a,...

Lire la suite

Des milliers d'ombres

"Des milliers d'ombres marchent Rampent et sont lasses Elles n'ont plus de regard Et si peu de lumière pour voir On les a bâillonnées ce soir Et moi, je suis là et je les regarde Elles passent devant nous et nous ignorent Comme si, déjà, avait retenti...

Lire la suite