Pourquoi...

Publié le par Virginie

Ecriture Ludique (21)

Exercice 21 - Mots Imposés - Kildar

Cet exercice fut difficile pour moi, mais il m'a permis d'écrire ce que je n'avais pu dire quand c'est arrivé. Merci

Pourquoi?

Quelqu'un un jour m'a envoyé ces mots " La mort n'est pas une absence seulement une différence de présence".
Et pourtant ce soir, ton absence me pèse et me plonge à nouveau dans ce tourbillon d'incompréhension, le pourquoi fatidique, ce cri intérieur qui ne pourra jamais sortir.

C'était au mois de novembre, deux gendarmes sonnèrent à ma porte et me demandèrent si tu étais là...Tu avais disparu.
Cette nuit là, je t'ai lancé un appel lancinant, j'espérais tant que tu me répondes, l'alchimie de nos sens nous l'avait prouvé naguère...Cette nuit là, aucun écho de toi ne m'est parvenu. Par expérience, plus exactement par instinct, je sus au fond de moi que c'était fini.
Cette souffrance, omniprésente, m'entraînait dans une sorte de déchéance, je voyais s'effondrer un à un mes idéaux, nous étions amies, soeurs de sang depuis 18 ans et mon coeur d'adolescente se trouvait écorché à vif.

En portant la vie, les Autres m'interdisaient de pleurer, ils se voulaient si persuasifs...Devoir simuler, sourire...Enchaînée aux non-dits maudits.

Je t'avais appris à la sortie de mon échographie que tu serais la marraine d'un petit garçon, je me souviens de ton message, le dernier, où tu me disais que tu étais si fière et heureuse de cette nouvelle.

Je me souviens de l'extravagance de ces témoignages, de prétendus amis jubilant d'avoir leur nom dans les journaux locaux, parfois si lamentables.

Les Autres évoquaient une fugue, ils y croyaient volontiers...J'aurais tant aimé y croire aussi, cela aurait voulu dire que tu étais vivante mais je te connaissais...


On retrouva ton corps décomposé au mois de décembre...au fond d'un puisard.


Publié dans Hommage

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
G
Je suis très touchée par cette lecture..Que dire..en effet?Que l'on peut continuer d'aimer..même après la mort
Répondre
M
J'hésite à dire quoi que ce soit à la fin de cette lecture. Le texte est très poignant, très bien mené... et ce n'est pas qu'un texte, et j'espère que cela t'a vraiment aidée...<br /> <br /> Ta participation à l'exercice 21 sera signalée dès demain dans les news d'Ecriture Ludique, et le lien sera ajouté dans le récapitulatif.
Répondre